Non classé

Vaincre la peur de peindre

La peur de peindre ! Cette sensation qui te bloque, t’empêche de te lancer. Tout le monde l’a connu, au moins au début. Pourtant, il existe bien des méthodes pour s’en débarrasser et enfin prendre les pinceaux.

Vaincre la peur de peindre

Certains en sont parfaitement conscients, d’autres non. La peur peut prendre toute sorte de forme : on procrastine, on se dit qu’on est pas prêt, qu’on a pas le niveau, qu’on est trop fatigué, qu’on n’est pas digne de…
Mais quoi qu’on se dise, en fait, on flippe ! De l’image qu’on se renvoie à soi-même, de celle qu’on renvoie aux autres. Alors quoi ? On baisse les bras avant même d’avoir essayé ? Pas de ça ici, figu-peindouilleur, oh que non !

A chaque nouvelle figurine, tu apprends à peindre

La première chose qu’il me semble important de garder en tête est qu’à chaque nouvelle peinture, tu apprends. Et c’est le cas très longtemps, pas simplement au début. Tu peux demander ça à n’importe quel peintre, il te le dira… même les meilleurs des meilleurs.
A partir du moment où tu comprends ça, tu débloques un truc. Et oui, car chaque nouvelle figurine ne sera plus vécu comme un potentiel échec, mais comme une nouvelle étape dans ton apprentissage.

Si je prends mon cas personnel, par exemple, il y a eu une petite période durant laquelle je me contentais de faire ce que je savais faire. Avec le recul, je me suis rendu compte que c’était à nouveau cette peur de peindre qui refaisait surface. Où plutôt cette peur de sortir de ma zone de confort et d’échouer. Quand je m’en suis rendu compte, je me suis dit : “mais attend, tu fais quoi là ? Tu cherches à stagner ? A garder le niveau que tu as toute ta vie, juste pour ne pas “râter” ?”

Je me suis alors repris en main, en tentant davantage de choses. A présent, je n’hésite plus à tester de nouvelles techniques, des nouveaux mélanges… de nouvelles manières de peindre, tout simplement. Et je peux te dire que non seulement je n’ai plus peur de le faire, mais en plus, je progresse davantage. Si ce que je tente ne fonctionne pas, au pire, il se passe quoi ? J’ai foiré une fig ? Je n’aurais peut-être pas appris à réussir, mais j’aurais appris une manière d’échouer sur le rendu souhaité. Donc une méthode à ne pas reproduire. Donc j’en ressort meilleur peintre !

Peur de peindre ? Alors partage et prends le constructif

Peur de peindre - groupe de discussion facebook
Groupe d’échange Apprendre la peinture sur figurine

La peur de peindre vient aussi, je pense, de l’époque dans laquelle nous sommes, où partager ses photos est une norme. Bah oui, si je peins, je suis bien obligé de le partager sur Facebook, Insta, Snap, etc… Bah non mon bon Michel, t’es pas obligé ! Il faut avant tout garder à l’esprit que la peinture, ce n’est pas obligatoirement quelque chose que l’on montre. Ce n’est pas obligatoire de la soumettre à la critique d’autrui. On peut tout à fait le faire pour soi-même. Ca paraît bête, dit comme ça, mais je pense qu’il est bon de le rappeler de temps en temps.

Je te vois venir, tu vas me dire “Eh, dans le titre y’a Partager, tu te foutrais pas un peu de notre gueu….” ! Ola, non ! Là, je rappelle tout ça pour qu’on oublie pas la raison pour laquelle on peint : c’est avant tout pour soi. Maintenant, en effet, je conseille de partager des photos. Car c’est un très bon moyen de progresser. En soumettant son travail à un regard objectif, on obtient souvent des critiques très intéressantes, avec de bons conseils pour pouvoir s’améliorer. Je comprends parfaitement la crainte que cela génère. J’ai eu moi-même du mal à partager, en cliquant frénétiquement sur F5 pour voir s’il y avait enfin, après 3 longues secondes d’attente, un commentaire si possible positif.

Finalement, j’ai eu très souvent de bons conseils, des commentaires bienveillants et des critiques constructives me permettant de m’améliorer. Et si jamais tu fais face à un commentaire un peu moins sympathique… alors il suffit de l’ignorer, tout simplement. Et en adoptant une telle attitude, fini la peur de peindre et de montrer son travail, et bonjour la progression 🙂

Je t’invite d’ailleurs à te rendre pour ça sur le groupe Facebook dédié, qui vise à aider les débutants dans leur apprentissage via des conseils de la communauté Apprendre la peinture sur figurine !

Montrer son travail à des non peintres pour se rassurer

Ce conseil peut paraître surprenant. Pourquoi faire ? Non seulement ils ne pourront pas me donner de conseil, mais en plus ils en auront probablement rien à foutre !! Alors oui, mais non.

Premièrement, l’objectif ici n’est pas de récolter des conseils sur la peinture. L’objectif est de montrer à quelqu’un qui justement n’y connait rien. Car à force de voir des peintures toutes plus belles les unes que les autres, on a tendance à considérer que c’est une norme. Que tout le monde sait faire ça. Et qu’on est un bon à rien, puisque nous, on ne sait pas le faire ! Et bien c’est faux. Il y a de fortes chances à parier que, une fois ta première fig finie, tu sois déjà meilleur peintre sur fig que 90% de la population. Donc parmi les 10% les plus doués. Donc, ceux à qui tu vas montrer ta fig, ne sachant pas peindre, vont très probablement la trouver superbe !

“Wouha, c’est toi qui a fait ça ?”
“La vache, c’est minuscule comment tu fais ? C’est vraiment trop beau !!!”

Et ça, ça fait du bien au moral. L’idée n’est pas de se faire mousser. Mais simplement de s’entendre dire que ce qu’on fait, c’est top. Et sans courir après en permanence, une fois de temps en temps, ça fait du bien.

Deuxièmement, ils s’en foutent ! Du moins, c’est ce que tu crois ! Leur as-tu déjà posé la question ? Savent-ils seulement que tu sais peindre ? Crois-moi ou non, mais j’ai toujours eu un peu peur de dire que je peignais des figs. Peur du jugement, d’être vu comme un gros geek, un mec qui n’a pas grandi… donc je n’en parlais pas. Je le cachais.
Mais depuis que je tiens ce blog, j’en parle beaucoup plus autour de moi. Les gens le voient sur Facebook, Instagram, etc… et je n’ai eu que des retours très positifs. “Ah oui, les warhammer là… ah mais c’est génial” ou encore “Attends, c’est toi qui fait ça, c’est trop bien ?”.

Et oui, j’avais peur de peindre, peur d’en parler, croyant que j’allais être moqué. Finalement, ça intrigue et fascine les gens. Et ça aussi, ça fait du bien. C’est gratifiant, et ça te pousse à peindre davantage, pour montrer de nouvelles peintures ou simplement en parler, un peu plus librement qu’avant.

Garder la dernière figurine peinte à portée

Un autre conseil pour vaincre la peur de peindre est de garder la figurine précédente toujours à portée sur l’atelier de peinture. Une des raisons qui fait qu’on ne peint pas assez, c’est le simple fait d’avoir peur de ne pas progresser. Et également de stagner dans son projet, d’avoir l’impression de ne pas avancer. Aussi, je pense qu’il est intéressant de toujours garder la dernière peinture à dispo pour comparer et te motiver.

Te motiver, car tu vois l’avancée de ton projet. La pire chose à faire est d’accumuler les figurines grises sur le plan de travail. Tu as l’impression de que tu ne viendras jamais à bout de cette montagne de plastique gris. Par contre, garder des figs peintes, ça permet de voir la progression. Tu vois le chemin déjà parcouru, et c’est bien plus positif. C’est un peu comme la barre de progression d’un téléchargement… tu as envie de la voir avancer. Et bien ici, pour que ça se produise, il faudra que tu prennes les pinceaux, ce que tu feras plus volontiers.

Article associé : bien préparer son projet de peinture !

Et comparer, car notre objectif à touts est souvent de progresser. Que ce soit en qualité ou en vitesse. A chaque fois, tu as envie de faire mieux ou plus vite. Et en gardant la ou les précédente(s) à vue d’œil, tu peux voir ce qui ne te plaît pas sur la fig peinte, et tenter de le corriger sur celle d’après. Ca te pousse à faire mieux… donc ça te pousse à peindre. La peur s’envole, seule l’envie reste 🙂

S’inpirer oui, se dégoûter non

Enfin, mon dernier conseil est de chercher à t’inspirer, mais en prêtant attention de ne surtout pas te dégoûter. Aujourd’hui, nous avons une chance incroyable : le partage et la communication, tout comme la prise de photos, sont devenus extrêmement accessibles. De fait, que ce soit sur Youtube, Instagram, Facebook, les blogs ou les forums, on peut trouver des centaines de photos, toutes plus belles les unes que les autres, et ce tous les jours. On pourrait passer sa vie à les regarder que l’on en ferait jamais le tour.

Si c’est une chance pour l’apprentissage et l’inspiration, ça peut être une épreuve difficile à surmonter. On regarde les réalisations magnifique de mister Giraldèz, Seb Lavigne ou encore Niko Deze, et on se dit “OMG, à quoi bon” ! Mais… FUYEZ, PAUVRE FOU !!!!

Fuyez pauvre fous !

Oui, tu as le droit et tu dois aller t’inspirer des meilleurs. Mais à la seule condition que tu ne te dégoûte pas, que tu sois conscient de ton niveau et que tu cherches simplement à observer. Si tu espères avoir le même niveau dès la 3e fig, tu vas être déçu ! Ces gars là ont des années de peinture derrière eux. Et si tu commences à te dire “pfff, je suis vraiment naze” quand tu regardes ces photos/vidéos, alors tu éteins tout de suite ton téléphone/ordi, et tu fonces dans ton antre, tu sors tes pinceaux, et tu peins ! N’oublie jamais que ce sont souvent des pros, qui en plus prennent des photos de pro également. Et ça, ça change pas mal la donne.

Bref, inspire-toi, reproduits, comprends, apprends… mais surtout ne te dégoûte pas, ce serait vraiment trop dommage !

Et voilà, j’espère qu’avec tout ça, tu vas t’extirper de cette peur de peindre qui nous a tous bloqué un jour ou l’autre. N’hésite pas à commenter pour partager ton expérience, ou nous donner tes astuces à toi. Comme d’habitude, si tu as la moindre question, ça se passe aussi en commentaire. Bien sûr, si tu connais quelqu’un qui est bloqué, partage-lui cet article.
Je te dis à bientôt et d’ici là, n’oublies pas de mettre des couleurs dans ta vie  😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reçois GRATUITEM​​​​ENT le mini guide du débutant