Non classé

Choisir ma première figurine à peindre

Ca y est, tu t’es décidé, tu te lances. Tu as même commencé à acheter du matériel (en suivant mes conseils dans le petit guide du débutant, bien sûr 🙂 ). Et là, tu te retrouve devant le rayon avec ces centaines de figurine et une question te prends les tripes : comment choisir ma première figurine à peindre ? Ne panique donc pas, je suis là pour t’accompagner dans ce choix qui restera probablement graver dans ta mémoire ! Et oui, la première figurine, ça marque. Je me souviens encore de ma toute première à moi : un chevalier pégase de l’armée Bretonnienne, que j’avais représenté trônant sur son rocher en bord de mer. Bref, trêve de nostalgie, voyons ensemble comment choisir ta première victime de pinceau !

Qu’est-ce qui est important pour bien choisir ma première figurine ?

Si je fais cet article, c’est parce-que la première figurine est importante. Partir tout de suite sur un modèle trop ambitieux pourrait littéralement te dégoûter. Trop long, trop complexe, rendu final décevant… bref, ce n’est pas un choix vital, mais quand même, c’est à mon sens intéressant d’orienter son choix. Mais en fonction de quoi, me diras-tu ? Voici les éléments à prendre en compte :

  • La taille de la figurine
  • Le schéma de couleur
  • Le niveau de détails de la figurine
  • La qualité de sculpture de la figurine

Quelle est la taille idéale ?

Rester sur l’échelle “28 mm”

La taille ET l’échelle sont, à mon sens, assez important. Tout d’abord, l’échelle. Cela représente le rapport entre la réalité et la figurine. Par exemple, les gammes Games Workshop pour Warhammer 40K et Age Of Sigmar (anciennement Warhamme Battle) sont en 28 mm (malgré une anatomie de nos jours volontairement disproportionnée). Cette taille de figurine correspond à une échelle 1/56. C’est une sorte de standard. Mais il faut savoir qu’il existe de nombreuses échelles différentes. Par exemple, pour rester dans l’univers Warhammer, le format “Epic” offre des figurines qui ne font plus 28 mm mais 6 mm. A l’inverse, on retrouve des pièces à peindre beaucoup plus grandes, notamment des bustes d’environ 200 mm pour une échelle de 1/10.

Personnellement, je recommande de rester sur du standard pour commencer, soit du 1/56, ou proche. Les figurines plus petites peuvent être perturbantes pour les débutants, car les détails sont minuscules et les techniques pour les peindre correctement sont un peu différentes. De plus, elles ne permettent pas d’apprendre comme il le faut les techniques de dégrader. A l’inverse, les figurines plus grandes permettent un travail plus soigné, mais demandent plus de temps, ce qui peut être décourageant. Donc le 28 mm est un bon juste milieu. Ou du moins une échelle vers laquelle on peut tendre, sans forcément la respecter à 100%, pour choisir sa première figurine.

Rester sur une taille inférieure à 50 mm

De la même manière, la taille de la figurine est importante, au moins tout autant que l’échelle. Car même sur du 1/56, certaines figurines sont ENORMES, dès lors qu’il s’agit de créatures fantastiques : dragons, aliens, ou tout autre bête à taille non humaine. Or, des figurines plus grandes sont, forcément, plus longue à peindre comme je le disait plus haut. Par ailleurs, elles tolèrent moins facilement les défauts et erreurs techniques. Les surfaces sont plus grandes, les dégradés, par exemple, doivent donc être plus précis, plus soignés.

Pour conclure, je dirai qu’il faut donc se limiter à des figurines qui font, au global, une hauteur entre 28 mm et 50 mm, dans une échelle proche du 1/56 pour que certains éléments, comme les yeux par exemple, ne soient pas trop petits (ni trop grands).

Taille des figurines

Choisir le schéma de couleur de ma première figurine

Je parlais dans l’article “Préparer sa figurine avant peinture” de l’importance de préparer le planning et le schéma de couleur avant le premier coup de pinceau. Je te recommande vivement de le faire ici aussi, en t’assurant de garder une certaine simplicité dans les couleurs retenues. On y reviendra plus tard dans des articles sur la théorie des couleurs et l’harmonie de ces couleurs sur une même figurine, mais il faut savoir qu’au-delà de 3 couleurs différentes (on parle ici de couleur, pas de saturation ni d’intensité, on y reviendra plus tard), il est plus complexe d’obtenir un rendu harmonieux.
Donc pour faire simple, limite-toi à 3 couleurs. Accompagnées de blanc et de noir, tu n’auras aucun souci pour peindre ta fig avec suffisamment de variété, sans qu’elle ne soit bariolée.

Autre point concernant les couleurs : il est clairement établi dans le monde de la peinture que certaines sont plus dures à peindre. Le jaune par exemple, est relativement complexe, ou pire, le noir et le blanc (qui ne sont pas des couleurs, certes, mais qu’on peut parfois avoir envie de peindre quand même). Je pense qu’au début il est important de se concentrer sur des couleurs « simples ». Je te conseille donc de partir sur des schéma bleus et/ou rouges et/ou marron. Plus simple à travailler, elles permettent d’obtenir des résultats très intéressants visuellement dès les premiers pas.

L’importance du niveau de détails de la figurine

Souvent, j’entends une confusion concernant les figurines : le niveau de détails et la qualité de la sculpture. Selon moi, ce n’est absolument pas la même chose. Le niveau de détails est le nombre d’éléments différents sur la figurine. Ainsi, un piéton simplement vêtu d’une veste et d’un pantalon, sans autre accessoires et fioritures, est un niveau de détails bas. A l’inverse, un soldat dans une armure complexe, avec une arme et un bouclier, le tout sculpté et orné, plus des éléments supplémentaires à la ceinture, etc… est une figurine bien plus « détaillée ». Le nombre d’éléments y est bien plus important. Et donc, qui dit plus d’éléments, dit davantage de choses à peindre. Donc plus de temps nécessaire. Mais aussi plus de technique nécessaire. Comment harmoniser tous ces éléments ? Comment gérer correctement la peinture sur tout ça ? Autant de question que tu dois t’éviter, je pense, pour la phase « comment choisir ma première figurine ».

Peindre le sang zombie walker zombicide
Ici, une figurine peu détaillés : peau, vêtements, pas d’accessoires additionnels

Choisir ma première figurine : la qualité de la sculpture

Mais du coup, qu’est-ce que la qualité de la sculpture (toujours selon moi) ? Et bien là, on parle vraiment de la finesse du trait. Prenons deux exemples : un zombie de zombicide (retrouves le tuto de peinture ici) et un rebelle de Star Wars Rebellion. Et faisons un zoom sur le visage : la différence est frappante. Là où le rebelle possède un visage bien défini, avec le nez marqué, aussi bien que les arcades sourcilières et les tempes, le zombie est beaucoup moins bien dessiné, les détails sont moins marqués, les différentes zones et volumes du visage moins évidents à voir et délimiter. Et du coup, évidemment, il est plus difficile de peindre ce dernier. Car tu vas avoir plus de mal à savoir où poser ton pinceau, où faire une ombre, où faire une lumière.

De la même manière, au niveau des vêtements, les « limites » de chaque partie sont plus floues sur le zombie. Sur le rebelle, au contraire, les zones sont bien délimitées et chaque épaisseur de vêtement bien marquée. De cette manière, les poils du pinceau vont naturellement suivre ces limites, créant une vraie limite de couleur. Sur le zombie, le niveau de détails plus faible implique potentiellement plus de débordements, donc une peinture moins « propre » ou la nécessité de faire davantage de reprises.

En conclusion, comment choisir ma première figurine

Tu l’auras compris, il y a une véritable différence entre les deux. Et s’il faut choisir une figurine moins détaillée pour commencer, elle devra en revanche posséder une très bonne qualité de sculpture pour rendre la peinture plus simple.

En conclusion, voici la liste que je recommande pour répondre correctement à « comment choisir ma première figurine » :

  • Une taille comprise entre 28 et 50 mm, dans une échelle d’environ 1/56
  • Un niveau de détail raisonnable (moins de détails = moins de difficultés)
  • Une bonne qualité de sculpture
  • Un schéma de couleur simple

Quelques exemples de figurines intéressantes pour commencer :

Voilà, tu es fin prêt à choisir ta première figurine à peindre. N’hésite plus, lance toi ! Comme d’habitude, n’hésite pas à commenter, pour me poser des questions ou me dire ce que tu en penses, et à partager l’article ! Et surtout, n’oublie pas de mettre de la couleur dans ta vie 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reçois GRATUITEM​​​​ENT le mini guide du débutant