Non classé

Entretenir son pinceau : Top 7 des meilleures astuces

Si un bon matériel ne fait pas forcément un bon artiste, l’inverse est relativement vrai. En effet, avec un mauvais matériel, difficile de faire des miracles. C’est pourquoi nous allons voir ici 7 astuces pour entretenir son pinceau. Car oui, un pinceau, on en prend soin. Et tu verras qu’à terme, ça fait une véritable différence. Aussi bien d’un point de vue peinture, que sur le porte-feuille… et oui, garder ses pinceaux plus longtemps, ça fait des économies ! Aller, voyons ça de plus près.

Ne pas mettre de peinture sur la virole

Le premier conseil est aussi le plus basique. Tout peintre qui se respecte te le dira : la peinture, c’est sur la pointe et dans le réservoir, et pas plus haut. C’est en effet une des erreurs les plus répandues auprès de ceux qui débutent en peinture. Il ne savent pas remplir correctement le pinceau. La virole est un endroit fragile du pinceau. Elle assure le maintient des poils sur le pinceau. Une virole mal entretenue, et c’est tous les poils qui foutent le camp, ce tordent, se cassent, s’arrachent… bref, c’est un élément très important du pinceau. Sauf que si on met de la peinture jusqu’à ce niveau, on abîme vraiment l’outil. Difficilement accessible, elle sera mal rincée. La peinture ici accumulée va sécher. On aura alors un pinceau fragile, dont les poils peuvent même devenir très rigides et former des “paquets”.

Bref, tu l’auras compris, si tu veux flinguer un pinceau, trempe le dans la peinture jusqu’à la virole, laisse sécher, et le tour est joué ! Sinon, tu as aussi le droit de suivre ce premier conseil 😉

Nettoyer son pinceau à l’eau froide

On pourrait croire que pour bien entretenir son pinceau, c’est comme pour la vaisselle, c’est plus efficace à l’eau chaude. Bah oui, l’eau chaude, ça lave tout : le sol, la voiture, le linge… les aisselles 😀
Et bien oui, ça va laver tes pinceaux. Mais ça va aussi les abîmer très très vite. Le fait est que les pinceaux, et en particulier les poils, sont fixés avec une sorte de colle qui permet de maintenir leur forme. Je te le donne en mille… et oui, l’eau chaude va éliminer la colle petit à petit. Et adieu les beaux pinceaux !

Donc pour entretenir son pinceau, il faut systématiquement le rincer et le laver à l’eau froide. C’est largement suffisant, surtout si tu le fais tout de suite après avoir finit de l’utiliser. La peinture acrylique a une propriété que les pinceaux détestent : elle durcit avec le temps. Donc évidemment, si on attend, c’est compliqué de le rattraper. Par contre, si on le fait tout de suite, un petit tour dans l’eau et tout est parti ! TOUT ? Non… ce qui nous mène au point suivant. Aller, on continue.

Utiliser un savon spécial pour entretenir son pinceau

Malheureusement, non, un simple tour dans l’eau ne permet pas d’éliminer toute la peinture. Elle en élimine la majorité. Mais il reste toujours des petites traces qui collent aux poils. Donc, pour entretenir son pinceau correctement, je recommande de nettoyer le pinceau en fin de session avec un savon spécial. Personnellement, j’utilise le savon de peintre “The masters” Brush Cleaner & Preserver. Et crois-moi, à chaque lavage, il reste bien de la peinture… qui s’en va sur le savon.

savon pinceau master brush cleaner

En plus, son utilisation est très simple : il suffit de passer le pinceau sous l’eau (FROIDE HEIN !!!!), passer délicatement le pinceau sur la surface du savon. Le pinceau va alors se couvrir d’une couche très fine, d’aspect un peu huileux. Perso, je le passe délicatement entre mes doigts pour éliminer les derniers résidus de peinture. Ensuite, on rince, on refait la pointe, et le pinceau est tout beau tout propre !

A chaque pinceau son usage

Souvent, quand on débute, on cherche à investir le moins possible. Ca se comprend tout à fait. On ne sait pas si ça va nous plaire, on limite le coût. Mais rapidement, on a besoin de diversifier un peu son matériel. Pour la simple et bonne raison que si on ne le fait pas, on utilise le même pinceau pour tout. Et ça, c’est forcément une mauvaise idée. On l’a vu dans l’article “quel pinceau pour peindre des figurines“, il faut choisir la taille du pinceau en fonction du travail à réaliser. Si on ne le fait pas, on finit forcément par utiliser un pinceau pour une tâche à laquelle il n’est pas destiné… et on l’abîme. Typiquement, utiliser un pinceau avec une jolie pointe pour un brossage à sec est une hérésie.

Bref, un pinceau (ou deux), pour commencer, c’est bien. Mais il ne faut pas hésiter à acheter les outils nécessaires rapidement, sous peine de flinguer ses meilleurs pinceaux… ce qui finit par coûter bien plus cher !

Entretenir son pinceau à l’huile d’olive

Quoi que vous fassiez, votre pinceau s’abîmera. On a beau entretenir son pinceau du mieux possible, l’usure s’installe, c’est inévitable. Mais il existe des produits qui permettent de redonner un coup de jeune à un pinceau fatigué. Il existe plusieurs marques qui vendent des produits “réparateurs”, qui vont avoir comme principal effet de reformer la pointe du pinceau. Certains, à en croire les utilisateurs, sont particulièrement efficaces. Pour ma part, je n’ai jamais testé. Car à la place j’utilise de l’huile d’olive !!! Quoi, mais c’est pas un blog de cuisine ici ! Mais non, je suis sérieux.

Pour refaire la pointe d’un pinceau un peu fatigué (ou juste pour lui faire du bien de temps en temps), je trempe le pinceau dans de l’huile d’olive. Je le laisse ensuite s’égoutter naturellement pendant une nuit, tête en bas. Suspendu par le manche, l’huile va reformer la pointe grâce à notre très chère gravité. Ca fonctionne très bien, et ça coûte pas cher. Bon, clairement, il ne faut pas attendre que le pinceau ressemble à la tête de desireless, sinon, ça va être compliqué. Mais en entretien régulier, c’est vraiment une astuce utile et bon marché !

Stocker les pinceaux pointe en bas

On le disait juste avant, on peut redresser la pointe d’un pinceau avec la technique de l’huile d’olive. Et pour cela, on utilise simple la gravité. Mais du coup, à l’inverse, elle peut venir nous embêter cette coquine ! En stockant les pinceaux poils vers le haut, sur le long terme, ceux-ci vont se recourber, retomber, et la pointe va se perdre.

Dans la mesure du possible, je recommande donc de les stocker tête vers le bas. Certains sont vendus en tube de protection, avec un tube plus petit au niveau de la tête. C’est l’idéal. Il suffit de remettre le petit tube, le pinceau entier dans le gros tube, et hop, tête en bas. Sinon, il existe maintenant des systèmes de rangement qui permettent de stocker les pinceaux vers le bas. Perso, je pense qu’on peut largement se contenter d’un système débrouille avec des pinces à linge.

Et vraiment, au pire des cas, il est préférable de les poser à plat… et si possible, de ne pas les poser tout le temps du même côté 😉

Ne pas toucher les bords du gobelet de rinçage

Mon dernier conseil pour bien entretenir son pinceau se passe au niveau du rinçage en lui-même. On l’a vu, plus tôt, il faut laver à l’eau froide. Mais il faut aussi respecter autre chose pour ne pas abîmer son précieux : ne pas toucher les bords du pot de rinçage.

On pourrait croire que pour bien rincer le pinceau, frotter les poils sur les rebords aide à enlever la peinture. Peut-être… mais ça aide aussi à fragiliser les poils. Il faut tout de même garder à l’esprit que ce sont des poils fins, fragiles. Les frotter sur les bords ou sur le fond les rendra cassants, les tordra, voire les coupera directement. Bref, c’est à éviter.

Et voilà, j’espère qu’il y a ici quelques astuces ici qui te permettent d’y voir plus clair sur l’entretien des pinceaux. Comme d’habitude, si tu as la moindre question, n’hésite pas à la poser ici en commentaire. Je te dis à bientôt et d’ici là, n’oublies pas de mettre des couleurs dans ta vie 😉 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

  • Jean-Etienne Demoulin

    Un recueil de bonnes pratiques, que je mets en œuvre moi même. Ça permet de conserver les pinceaux longtemps et donc de ne pas avoir peur d’investir sur des pinceaux de qualité 😉

    • Guillaume

      Yes! C’est clair que quand on met 20 balles dans un pinceau, on espère le garder plus que quelques mois… avec ça, pas de soucis, ça tient dans le temps 😀

  • Francis Minis

    Très bon conseils pour débutants ou moins débutants !

    J’utilise un savon que j’ai pris dans un magasin d’art et il dure depuis trois ans, mais il arrive en fin de vie, je vais donc essayer le tiens 😀

    • Guillaume

      Merci !
      Pour le savon, je l’ai depuis pas très longtemps, mais clairement, c’est impressionnant : t’as l’impression que le pinceau est niquel, tu le frottes un peu, et bim, il ressort de la peinture. Et vu la taille du truc, ça va me faire une paire d’années aussi. Sachant que je l’ai acheté environ 13€ (et qu’il est bien moins cher en ligne) l’investissement est archi rentable!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reçois GRATUITEM​​​​ENT le mini guide du débutant