Non classé

Tuto : Peindre un zombie walker de Zombicide

Lorsque l’on commence la peinture sur figurine, se lancer seul est parfois un peu difficile. On ne sait pas par où commencer. Quel choix de couleur, quelle partie peindre en premier. C’est pourquoi je vais te proposer ici, régulièrement, des pas à pas de peinture. Des recettes à reproduire, ou à s’approprier, pour accompagner les premiers pas. Alors commençons sans plus tarder avec ce tout premier tuto : peindre un zombie walker de zombicide ! Ce tuto entre dans le cadre de mon challenge des 92 figurines en 2 mois.

Avant toutes choses, quelques précisions : je ne vais pas ici reprendre les sujets tels que le matériel, les techniques, la théorie générale, etc… ces sujets seront abordés dans leurs parties respectives. Ici, on ne verra que les étapes pas à pas de la peinture d’une figurine, ou plusieurs.
Ensuite, les recettes données ici ne sont pas une vérité universelle. Il s’agit d’une interprétation, de ma vision à moi de la figurine à un instant T. Il est évident que tu peux prendre ce que tu souhaites dans ce que je propose ici, sans forcément copier coller de A à Z. Cependant, si le résultat te plait et te convient, alors tu peux aussi reproduire 100% à l’identique.

Peindre le sang zombie walker zombicide

Ceci étant dit, passons au tuto à propremement parlé, et commençons à peindre ce fameux zombie walker de Zombicide Rue Morgue.

Etape #1 : Préparation de la figurine de zombie

Tous ceux qui ont l’habitude des figurines te diront une chose, une vérité immuable : avant de poser la moindre goutte de peinture sur une figurine, il faut la préparer correctement. En effet, la peinture que tu va très probablement utiliser est une peinture acrylique. Et celle-ci n’aime pas, mais alors pas du tout, le plastique. Et c’est d’autant plus vrai que, pour obtenir de belles couches propres et des transitions bien fluides, tu vas bien diluer ta peinture. Chargée d’eau, la peinture va perler sur le plastique bien lisse. Bref, faut pas le faire.

Ebarber sa figurine

Pour bien préparer sa figurine, il y a deux étapes principales. La première, c’est ce qu’on appelle l’ébarbage. Il s’agit d’enlever toutes les petites imperfections de moulage. Dans son moule, le plastique “bave” parfois, ce qui laisse des traces disgracieuses qui ressortent énormément une fois peintes. Il faut donc les enlever avant tout coup de pinceau.
De manière tout à fait exceptionnelle, je ne l’ai pas fait ici, pour 2 raisons. Premièrement, devant l’ampleur du challenge en cours, j’ai souhaité gagné du temps. Et deuxièmement, les figurines Zombicide sont très propres de ce point de vue. Donc j’ai sauté cette étape.

Sous-coucher le zombie

Ensuite, la seconde étape importante avant de commencer à peindre notre zombie walker, c’est de poser la sous-couche. Ici, j’ai choisi de le faire à la bombe. D’une manière générale, c’est bien plus facile qu’au pinceau. La couche est plus homogène et tient mieux, tout en étant plus fine. Par ailleurs, j’ai choisi de prendre une sous-couche de couleur pour gagner du temps : la bombe Necrotic Flesh d’Army Painter. Celle-ci permet immédiatement d’avoir une base de peau verdâtre, bien livide, comme on l’aime sur nos petits zombies.

Sous-couche peindre un zombie walker de zombicide

Ensuite, j’ai appliqué un coup de bombe blanche Citadel Corax White de manière zénithale. C’est à dire depuis le dessus, pour reproduire une source de lumière naturelle (en l’occurrence, le soleil). Cela fait également gagner beaucoup de temps puisqu’on créé ainsi les premières ombres et lumières.

Une fois cela fait, on peut passer à la peinture à proprement parler.

Etape #2 : Commencer à peindre le zombie – la pose des aplats de peinture

Comme n’importe quelle autre figurine, l’étape la plus longue pour peindre un zombie walker de Zombicide est la pose des aplats de couleur. Allez hop, on s’y met.

Commençons par le pantalon. Ici, j’ai choisi un bleu plutôt clair et saturé (le Magic Blue 72.021 de chez Vallejo Games Color). En effet, nous allons peindre en niveau Table Top, ce qui veut dire que nous allons utiliser des peintures spéciales ombres, des Shades. Ces Shades ont tendance à assombrir et légèrement désaturer les couleurs. Une fois la couleur choisie, je la dilue à environ 3 gouttes de peinture et 1 goutte d’eau. La peinture possède alors une texture un peu plus épaisse que du lait. Je l’applique sur tout le pantalon, en faisant attention de ne pas trop déborder pour ne pas avoir à reprendre chaque débordement de peinture.

Pantalon bleu peindre un zombie walker de zombicide

Je procède ensuite de la même manière pour toutes les couleurs de base. En peinture rapide, il est très avantageux de poser tous les aplats de base avant d’avancer à l’étape suivante. Cela permet de traiter l’ombrage de toutes les couleurs en une seule fois et de gagner beaucoup de temps. Je passe donc à la pose de la couche de base pour la ceinture et les chaussures en marron (peinture Leather Brown 72.040). A noter qu’une fois le marron peint, j’ai repris les passages de la ceinture en bleu.

Peindre le cuir zombie walker zombicide

Puis le blanc de la chemise, avec le Dead White 72.001.

Peindre chemise blanche zombie walker zombicide

Et enfin le gris des cheveux, avec le Sombre Grey 72.048.

Une fois ces étapes effectuées, nous avons fait le plus dur… le plus long en tous cas. Et nous pouvons passer à l’étape suivante : la pose des ombres !

Etape #3 : Ombrer simplement grâce aux lavis

Les ombrages vont commencer à donner vie à votre figurine. Ils vont transformer la peinture plate et irréaliste des aplats de couleur en une matière colorée bien plus texturée. Ces ombres peuvent être apportées via de nombreuses techniques. Mais ici, toujours dans l’optique d’une peinture rapide, j’ai opté pour les Shades, comme évoqué précédemment. Pour bien marqué les creux, j’ai choisi la Nuln Oil de Citadel. Mais pour également apporter une teinte plus “peau”, j’ai également utilisé la Citadel Reikland Fleshshade. J’ai fait un mélange 50/50 que j’ai appliqué sur l’ensemble de la figurine hormis sur la chemise blanche. La “fleshshade” ayant des teintes plus rouge/orangée, elle donne un rendu très sale sur le blanc. Pour le chemise, j’ai donc passé du Nuln Oil pur sur la chemise.

Poser les ombres zombie walker zombicide

Attention, pour réussir cette étape, il faut badigeonner généreusement la figurine pour être sûr d’en mettre partout, mais ensuite éliminer le surplus accumulé dans les creux pour ne pas avoir de grosse tâches sombres. Il faut aussi éliminer le mélange sur les parties les plus lumineuses, qui ne doivent pas recevoir “d’ombre”. Et ensuite, il n’y a plus qu’à laisser sécher. Attention, c’est long : plusieurs heures de séchage. Mais il faut vraiment prendre ce temps. Peindre sur des ombrages pas secs, c’est le meilleur moyen pour avoir à tout recommencer. Et maintenant, on passe à l’étape des éclaircis.

Etape #4 : La pose des lumières

La pose des lumières est souvent un exercice complexe mais probablement l’un des plus intéressant. C’est là que la peinture prend réellement forme. La méthode est ici la même pour toutes les couleurs :

  • On repasse d’abord la couleur de base, en évitant les creux
  • Puis on passe des couches successives de couleurs de plus en plus claire, en rétrécissant petit à petit la zone couverte par la peinture.

Pour le pantalon, j’ai donc repris le bleu Magic Blue. J’ai ensuite fait un mélange de 2 gouttes de bleu pour 1 de blanc. Puis la lumière la plus forte avec un mélange 50/50.
Pour la peau, je n’avais pas la couleur de base puisqu’il s’agissait de la bombe de Necrotic Flesh. J’ai donc reproduit une couleur similaire avec un mélange 2 gouttes de vert pâle Dead Flesh 72.035 et 1 goutte d’ivoire Bonewhite 72.034. J’ai ensuite fait un second éclaircis avec un mélange 50/50 puis enfin un mélange 1 goutte de vert et 2 gouttes d’ivoire, toujours en me concentrant petit à petit sur les zones qui accrochent le plus la lumière (les épaules, la cage thoracique, le visage, etc…). Pour finir, j’ai posé de petites touches de lumière avec le Bonewhite pur.

Peindre les lumières d'un zombie

En ce qui concerne les cuirs, j’ai repris à la couleur de base puis fait un seul éclaircissement avec une mélange 50/50 avec de l’ivoire.
Pour la chemise, j’ai repris avec du blanc pur les zones les plus lumineuses, en tirant la peinture vers les zones les plus lumineuses. Je reviendrai plus tard sur le concept de “tirer” la peinture, pour l’instant, vous pouvez simplement poser une couche de blanc sur les endroits les plus exposés au soleil.

A ce stade, tu peux te lever, aller à la fenêtre, et crier “J’ai fini de peindre un zombie walker de Zombicide”!!… A moins que tu ne souhaites pousser un tout petit peu plus. Et dans ce cas, il reste la dernière étape : les détails additionnels !

Etape #5 : Donner vie à la figurine grâce aux détails

Peindre le socle

Ajouter quelques détails, même très simples et rapides, apportent énormément de vie et de réalisme à vos figurines. Car oui, même un zombie à besoin de “vie” ! Tout d’abord, le socle. Ici, on part sur un socle urbain en béton classique. Je le peints donc en gris neutre, 50/50 de Sombre Grey 72.048 et Wolf Grey 72.047. Sauf que le béton n’est jamais net et propre. Pour le texturer, je prends un petit morceau de mousse (mousse de blister de figurine ici). Je la trempe dans de la peinture noir (Black 72.051), j’essuie le surplus, et je tapote le socle pour y laisser de petits points noirs. Puis idem avec le blanc (le même que la chemise). Enfin, je corrige les trop grosses traces en refaisant la même chose avec le gris du socle.

Peindre les yeux

Ensuite, je fais les yeux. C’est une étape un peut délicate, et si tu ne te sens pas, je te conseille pour l’instant de ne pas le faire. Tu pourras tout à fait y revenir plus tard, quand tu te sentiras plus à l’aise avec les pinceaux. Cependant, n’oublie pas que pour réussir, il faut se lancer à un moment.
Donc pour les yeux, j’ai fait un premier point noir dans chaque creux orbital. Ensuite, je reviens faire un point blanc, plus petit. Et comme j’ai décidé que mon zombie serait un prince charmant aux yeux bleus, je reviens avec un point de bleu ciel (mélange du bleu du pantalon avec du blanc, selon la teinte souhaitée), un peu plus petit que le blanc (bon, là, c’est pas hyper concluant… mais bon, c’est du rapide).

Peindre le sang

Enfin, dernière touche : le sang ! Et oui, que serait un zombie sans du sang par-ci par-là. Pour cela, j’utilise la peinture technique de Citadel Blood for the blood god. Mais attention, si tu souhaites vernir ta figurine avec du vernis mate, ce que je fais, alors il faut la vernir avant. Sinon, tu vas perdre l’éclat de la peinture qui imite celui du sang. Une fois vernie, par contre, c’est très rapide. Il te suffit de poser par endroit, sans trop en faire, des gouttes de peinture, en l’étirant à souhait, pour faire de grosses traces ou des traînées de sang…

Peindre le sang zombie walker zombicide

Et voilà, c’est fait, tu viens de peindre un zombie walker de Zombicide… probablement le premier d’une longue série.

J’espère que ce tuto t’auras été utile. Si oui, n’hésite pas à me le faire savoir en commentaire, et à partager l’article autour de toi. Tu peux bien sûr me poser tes questions, ou me dire si tu souhaites que je fasse certaines choses différemment. Bref, dis-moi tout! Et surtout, n’oublies pas de mettre des couleurs dans ta vie !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  • Lionheart_mike

    Fantastique boulot, J’ai souvent voulu m’y mettre mais je n’ose pas franchir le cap de la peinture, ça me semble tellement compliqué à mettre en place et j’ai l’impression qu’il faut déja avoir un sacré équipement en sa possession.

    Est ce que tu peux faire une liste exhaustive du matériel nécéssaire à l’achat pour un utilisateur totalement débutant en la matière ?

    Merci pour ce tuto !

    • Guillaume

      Bonjour Lionheart_mike,

      Tout d’abord, merci pour ton commentaire. En ce qui concerne la liste exhaustive du matériel, je te recommande de télécharger mon petit guide du débutant en peinture sur figurine. Il est disponible via les formulaires d’inscription sur le blog. J’y aborde plusieurs sujets, dont la liste du matériel nécessaire pour démarrer. De mémoire, j’y évoque une liste pour un total d’environ 90€. Un équipement qui se limite au minimum, mais qui permet déjà de faire tout ce qu’un débutant peut faire. Ensuite, le matériel grandira avec l’expérience, mais pour commencer, pas besoin de plus.

      J’espère que ça répond à ta question, n’hésite pas si tu en as d’autres,
      Bonne journée à toi,
      Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reçois GRATUITEM​​​​ENT le mini guide du débutant